Comment rééquilibrer sa balance énergétique « freins/ressources » ?

Dans notre travail (mais pas que, bien entendu, mais c’est ici mon domaine d’activité…), il y a des choses qui nous demandent de l’énergie – appelons-les « freins » -, alors que d’autres nous en donnent : ce sont nos ressources. Cette notion de « freins » et de « ressources » est évidemment très subjective et dépend de la situation de chaque personne.

Quelques exemples de freins pourraient être la surcharge de travail, des horaires contraignants, le télétravail, une mauvaise ambiance de travail, le manque de reconnaissance, les trajets domicile/travail, les aléas des transports en commun, etc.

Quant aux ressources, sont souvent cités : du temps pour soi, des pauses, une activité ressourçante comme le yoga ou la marche, une chouette équipe, un environnement de travail agréable, etc.

Certaines choses peuvent parfois entrer dans les deux catégories. Par exemple, le télétravail, qui peut être vu comme un obstacle par certaines personnes ou une aubaine par d’autres.

La difficulté, c’est évidemment de conserver son équilibre entre ces deux pôles. De plus, certaines de nos activités professionnelles peuvent comporter ces deux aspects en même temps, c’est-à-dire être à la fois des freins et des ressources!  Comme « avoir des responsabilités », pour ne citer que cet exemple.

Enfin, ce qui complique tout, c’est quand on est sous l’emprise du stress et le nez dans le guidon et qu’il devient difficile de faire la part des choses.

D’où l’intérêt de travailler avec une personne externe, comme un(e) coach pour clarifier la situation. Car la/le coach est une personne neutre, non jugeante et qui, par un questionnement pertinent, vous assiste dans la clarification de votre situation afin que vous puissiez trouver vous-même vos solutions.

Pour ce faire, en ma qualité de coach, je propose souvent un petit outil, en apparence très simple, à utiliser au cours d’une ou de plusieurs séances de coaching, selon la situation. Simple en apparence, mais d’une grande efficacité quand il est bien utilisé.

Un outil simple et pragmatique mais d’une grande efficacité

Travailler sur les freins Travailler sur les ressources
  • Les identifier
  • Les réduire ? Lesquels ? Comment ?
  • Les supprimer ? Lesquels ? Comment ?
  • Les identifier
  • Les amplifier ? Lesquelles ? Comment?
  • En créer de nouvelles ? Lesquelles ? Comment ?

 

Je commence généralement par travailler sur les freins, c‘est à dire sur ce qui vous prend votre énergie. Mais on pourrait tout aussi bien commencer à travailler sur les ressources, c’est selon 😉.

Concernant les freins, le plus important – et ce n’est pas le plus simple – est de bien les identifier, en prenant le temps nécessaire pour aller jusqu’au bout de la réflexion (ce qui est plus difficile à réaliser quand on est seul). Une fois que ces freins ont été identifiés, on se demande s’il y en a que l’on peut réduire, voire supprimer ? Là aussi, il est important d’aller jusqu’au bout du questionnement, afin de ne pas passer à côté d’une solution pertinente ou prendre une mauvaise décision.

Une fois cette partie terminée, on peut ensuite passer aux ressources (sauf bien sûr si on avait commencé par les ressources !). Pour les ressources, le début du travail est semblable : on commence par les identifier, en prenant bien le temps de creuser le plus possible la réflexion. Et une fois que ces ressources sont identifiées, on peut alors voir si et comment il est possible de les amplifier, afin de remonter le niveau de la balance « énergie ». Et peut-être aussi en trouver de nouvelles ?

Ensuite, le coaching consiste à accompagner la personne coachée dans la mise en place des solutions qui ont été identifiées et cela prend généralement plusieurs séances. Le but est évidemment que la personne puisse retrouver rapidement son propre équilibre et apprenne à mieux gérer elle-même son énergie. Pour en savoir plus ou travailler avec cet outil :

Pour toutes autres questions, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

Share This