Le préambule à toute relation saine, dans la coopération, l’échange, le partage est la relation que j’ai avec moi, l’estime de soi, la valeur que je me reconnais comme individu.

L’estime de soi s’appuie sur trois piliers :

  • l’amour de soi (un amour inconditionnel et bienveillant)
  • la vision de soi (une vision objective de ses qualités et zones d’ombres)
  • la confiance en soi (la capacité à entreprendre, à relever de petit défis).

C’est ensuite le positionnement de vie que je vais avoir vis à vis de l’autre qui va induire le type de relation

+/- Je suis ok, vous n’êtes pas ok

Attitude paranoïde, agressivité, égoïsme, condescendance, arrogance, domination

Se débarrasser de l’autre , Prise de contrôle
Refus de sa responsabilité « Ta faute »,

« je suis meilleur que toi »Agression (ou domination par la force) / Manipulation (ou domination par la ruse)

Sentiments : mépris, pitié
(complexe de supériorité)

Le Persécuteur/Le Sauveur

+/+ Je suis ok, vous êtes ok

Attitude saine, entraide, collaboration, respect, égalité, intelligence collective
« Allons de l’avant, Trouvons une solution ensemble »

 

Assertivité

 

Emotions spontanées :(joie, peur, colère, tristesse)
(bienveillance)

Le Coopérant

-/- Je suis ne suis pas ok, vous non plus

Attitude futile, pessimisme, défaitisme

Etre dans l’impasse, Passivité, Désinvolture

Paralysie intellectuelle « Qu’est-ce que je peux y faire », « Rien ne vaut la peine »

Abandon

Sentiments : désinvolture, désespoir ou dépression
(négativisme, abandon, retrait)

L’indifférent, l’Observateur

-/+ Je ne suis pas ok, vous êtes ok

Attitude dépressive, évitement, Infériorité, sous-estimation, dénigrement de soi

Fuir ou Reporter, manque d’assurance

« Ma faute », « Je ne suis pas à la hauteur »

Soumission / manipulation (infériorisation)

Sentiments : admiration et honte
(Evitement, dépression, complexe d’infériorité)

La Victime

 

Et enfin, pour une relation saine, il y a quatre savoir-faire à maîtriser :

Savoir donner:

Ni trop, ni trop peu
Donner ce que l’autre à envie de recevoir et que je donne pour le bien de la relation
Donner une remarque, son avis
Donner avec bienveillance
Exprimer son émotion.

Savoir recevoir:

Ni trop, ni trop peu
Un “non”, un” oui”, un “pas maintenant”, un “je vais y réfléchir”
Une remarque, un avis contraire
Une émotion, la sienne et celle de quelqu’un
Un Cadeau, un compliment.

Savoir demander:

Demander en puissance pour recevoir de façon claire, précise, succincte
Formuler positivement une demande (“veux-tu? ” au lieu de “est-ce-que tu ne veux pas,”
Supprimer définitivement le conditionnel ( voudrais-tu?, pourrais-tu?, serais-tu d’accord?)
Éviter les “pourquoi? ” et les remplacer par “pour quoi?”
Attention!!!  l’expression d’une envie n’est pas une demande.

Savoir refuser

Refuser en puissance ! Voilà l’affirmation de soi.

Refuser avec une explication (factuelle) et non une justification (émotionnelle). Vous prenez le risque de transmettre un message qui n’est pas clair. Vous prenez le risque de donner des arguments à l’autre. Et enfin vous prenez le risque de donner le bâton pour vous faire battre.

Important!!! On ne dit jamais deux fois “non” car le deuxième non déforce le premier, et à la place on pose une question (Quelle est la réponse que j’ai déjà donnée à ta demande?)

 

PRENDRE CONTACT AVEC PHILIPPE BRODHAL

Share This